Marseille réparera les plus grands bateaux du monde

Le Grand port de Marseille (GPMM) a démarré en 2014 la rénovation de la plus grande forme...

...de réparation navale de Méditerranée et le 3e plus grande au monde : la forme 10, capable de réparer les plus grands bateaux de croisières du monde et les superpétroliers. Objectif ? Faire de la réparation navale, l’un des fleurons de l’économie provençale.

 

 

 

Inutilisée depuis une dizaine d’années, la forme 10 est en chantier pour faire de Marseille un port incontournable pour les opérateurs de croisière qui en seront les premiers clients sans exclure les autres grands navires de commerce. La mise en fonction devait se faire en septembre 2015, après la rénovation de la station de pompage, mais à cause de retard, elle aura lieu en septembre prochain, et les professionnels du secteur commencent à s’impatienter.

 

 

 

La forme 10 pourra être utilisée pour tous les navires de commerces – porte-conteneurs, gaziers, vraquiers – ou pour le marché de l’off-shore.

 

 

 

La forme 10 en chiffres

 

 

 

    Plus grande forme de réparation navale en Méditerranée

 

    3e mondiale après Lisbonne et Dubaï

 

    Construite en 75, hors service depuis 2001

 

    465 mètres de long, 85 de large soit 4 stades de foot. Pour la forme 8 la longueur est de 320 mètres pour 53  mètres de largeur, et  pour la forme 9 c’est 250 mètres de long pour 37 mètres de large)

 

    Contenance de 480 000 m3 d’eau soit l’équivalent de 192 piscines olympique

 

    Vidée en 3h30 (40 m3/seconde soir l’équivalent d’une piscine privée chaque seconde.)

 

    Le bateau porte est aussi haut qu’un immeuble de 3 étages et pèse autant que la tour Eiffel (87 m de long, 15 de large, poids de 9 100 tonnes)

 

    20 min pour mettre le bateau-porte en flottaison et 15 min pour le haler dans son garage

 

    Tirant d’eau avant 9.2 m

 

    Tirant d’eau arrière 10.70 m

 

    Pente : 3 mm/m

 

    Entrée des navires pompes dans les docks :  4h (minimum)

 

    Sortie des navires pompes hors des docks :  idem

 

 

 

 

 

Pourquoi un tel projet ?

 

 

 

La réparation navale européenne répond au défi des paquebots géants. Les carnets de commande affichent 23 paquebots géants d’ici fin 2016, dont certains mesurant plus de 300 mètres. La forme 10 est la seule installation pouvant recevoir ce type de navires dans l’Ouest européen.

 

 

 

Marseille est donc à la pointe de la technologie pour la réparation navale. Spécialement conçues pour la réparation et le réarmement, les formes 8 et 9 sont exploitées par Chantier Naval de Marseille.

 

 

 

Bientôt la forme 10, ce sera également :

 

 

 

    Un environnement industriel dédié, situé sur une presqu’île

 

    Une complémentarité  avec le site des formes 8 et 9, situé à 2,5 km

 

    Des ateliers de très grandes dimensions (Halle CIMM) permettant de la préfabrication à très grande échelle

 

    Les ateliers de la CNM dont la toiture a été remise à neuf, équipés de nombreuses machines pour tous travaux de réparation navale

 

    Un réseau d’évacuation des eaux usées des navires attenant à la Forme 10

 

    Un terre plein autour de la forme de 13 ha disponible pour du stockage et/ou construction d’ateliers, bureaux, etc

 

    Une puissance électrique installée de 6 MW

 

 

 

Un projet financé par l’Etat et les collectivités territoriales

 

 

 

Ce chantier exceptionnel par ses dimensions l’est aussi par la mobilisation financière dont il bénéficie. Sur un investissement total de 28 millions d’euros, 50% sont apportés par 3 partenaires institutionnels, l’Etat, le Conseil régional PACA et le Conseil départemental des BDR. Les autres 50% sont constitués d’apports en fonds propres du GPMM et d’un prêt de la Caisse des dépôts, au titre de son enveloppe « infrastructures de transports durables » de 5,9 millions d’euros représentant  42% du besoin d’emprunt.

 

 

 

La forme 10 est le premier projet des bassins de Marseille, après des projets dans le bassin de Fos-sur-Mer, à susciter un tel soutien financier de la part de partenaires externes, preuve que le renouveau des bassins Est en particulier et le développement du port en général, comptent parmi les priorités des quatre partenaires que sont l’Etat, le Conseil régional PACA, le Conseil départemental des BDR et la Caisse des dépôts.

 

 

 

La rénovation de la forme 10 aboutira en septembre 2016. Le premier navire pourra être accueilli par l’opérateur de la forme, le Chantier Naval Marseille, à l’automne.

 

 

 

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite