L’accès universel à l’électricité

Faire plus avec moins : la Banque mondiale montre comment l’efficience énergétique peut accélérer le progrès vers l’accès universel à l’électricité…


…L’analyse de plusieurs projets récents de la Banque mondiale révèle que la prise en compte des principes d’efficacité énergétique peut donner un coup d’accélérateur aux initiatives mondiales visant à fournir des services énergétiques modernes à ceux qui en ont le plus besoin.

Pour cela, il faut communiquer autour des gains liés à l’intégration de l’efficacité dans les projets d’accès à l’énergie, généraliser l’utilisation de produits écoénergétiques et remettre à plat les tarifs subventionnés.

 

Kits solaires individuels

Au Bangladesh, le succès des kits individuels d’énergie solaire doit énormément à l’utilisation de diodes électroluminescentes (LED) adaptées à ces dispositifs. Une source de lumière plus efficace d’un point de vue énergétique associée à des systèmes simples d’utilisation a permis de fiabiliser l’alimentation électrique à un prix nettement plus avantageux — et de faire en sorte que 18,5 millions de Bangladais adoptent cette combinaison gagnante pour s’éclairer.

Le programme démontre par ailleurs que la prise en compte des principes d’efficacité énergétique dans les projets de développement peut accélérer les efforts pour fournir des services énergétiques modernes à ceux qui en ont le plus besoin.

 

Couplage efficacité énergétique/accès à l’énergie

Un nouveau rapport, intitulé « EA + EE: Enhancing the World Bank’s Energy Access Investments Through Energy Efficiency », met en évidence le couplage entre efficacité énergétique et accès à l’énergie. L’analyse de huit projets récents de la Banque mondiale consacrés à l’accès à l’énergie permet de dégager des recommandations sur la manière dont l’efficacité énergétique peut amplifier l’impact des futurs projets visant à universaliser l’accès.

 

Approvisionnement pour tous en 2030 ?

Une telle approche pourrait accélérer la réalisation de l’objectif relatif à un approvisionnement électrique fiable et accessible pour tous d’ici 2030, dans le cadre de l’initiative « Énergie durable pour tous ».

Aujourd’hui, environ 1,1 milliard de personnes dans le monde sont privées d’accès à l’électricité — une situation qui les pénalise durement sur le plan économique et social. Faute d’électricité, les enfants ne peuvent pas faire leurs devoirs chez eux, les adultes perdent plusieurs heures productives par jour et les femmes et les enfants n’osent pas sortir seuls dans des rues non éclairées à la nuit tombée.

 

Des solutions diverses

Des solutions technologiques existent, qui pourraient changer la donne, comme les installations solaires individuelles, les petites éoliennes ou des mini- et micro-réseaux d’énergies renouvelables. Pour les fournisseurs, une efficacité énergétique accrue signifie qu’ils disposent d’un volume plus important d’électricité pour alimenter davantage de ménages et d’entreprises.

Au-delà de simples considérations d’efficacité énergétique comparées aux combustibles traditionnels, ces solutions sont aussi l’un des meilleurs moyens d’alimenter ceux qui ne sont pas raccordés aux réseaux classiques. Rentables et fiables, elles peuvent aussi servir aux personnes en attente de raccordement.

 

Priorité à aux solutions écoénergétiques

Le rapport identifie plusieurs pistes pour améliorer l’impact des futurs projets d’accès à l’énergie de la Banque mondiale. Il recommande entre autres de faire de l’efficacité énergétique la pierre angulaire de ces opérations, de communiquer sur les gains du couplage entre efficacité énergétique et accès à l’énergie mais aussi de définir des indicateurs et des cibles tangibles et de concevoir des instruments pour aider les pays à acquérir des produits plus écoénergétiques.

 

Remise à plat des tarifs

Recommandation est également faite de remettre à plat les tarifs subventionnés à l’énergie, d’éduquer les consommateurs pour des comportements plus responsables et d’accorder la priorité aux marchés non structurés afin d’introduire les principes d’efficacité énergétique dans les initiatives d’amélioration de l’accès.

La Banque mondiale a missionné l’ONG internationale Collaborative Labelling and Standards Partnership (CLASP) pour avoir un regard neuf sur huit opérations d’accès à l’énergie et produire un rapport montrant comment l’efficacité énergétique peut améliorer les performances des initiatives pour assurer l’accès à l’énergie.

 

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite