Mobilité résidentielle, moteur de l’emploi

La mobilité professionnelle associée à la mobilité résidentielle constitue un facteur majeur de création d’emplois. Cette mobilité géographique est gravement entravée par une série de freins parmi lesquels figure en première place une politique du logement inadaptée…

… autant que non maitrisée. S’installer en région constitue dans bien des cas la possibilité de rebondir professionnellement. La revue Entreprendre avait  publié un article qui nous est signalé par un lecteur de notre site, et nous le reprenons ici.

 

S’installer en région : une clé pour l’emploi ?

« 1 million de franciliens sont partis en province en 5 ans, et 5 à 6 millions sont candidats au départ chaque année. Les motivations pour changer de région, de département ou de ville sont nombreuses, que l’on cherche un poste salarié ou que l’on veuille créer son entreprise. Un point s’impose.

Quand on croise ces chiffres avec la statistique disant qu’1 français sur 3 désire créer, reprendre ou être à son compte, cela peut laisser penser que bon nombre iront donc entreprendre hors de Paris. Pourquoi ? Est-ce plus facile de créer ou de travailler en Province ? Pourquoi inciter à créer en Province ? Quels sont les atouts par rapport à la région parisienne ?

 

Le Mobili-pass

Le Mobili-Pass est un dispositif accessible aux salariés du secteur privé (hors travailleurs agricoles) qui travaillent dans une entreprise de plus de 10 personnes. Cette aide est proposée par les organismes du « 1% logement », aussi bien aux professionnels en mutation qu’à l’embauche. Le Mobili-Pass assure le remboursement des doubles charges de logement (si vous devez par exemple louer deux appartements pendant une certaine période). Il prend également en charge les frais de déménagement et d’installation. Son montant initial est de 1 600 euros et peut être doublé avec l’accord de votre employeur.

La formule Loca-Pass est proposée pour la location d’un appartement ; il s’agit d’une avance sur votre caution – remboursable en 36 mois.

Le Pass-Travaux, à destination des propriétaires, finance en partie la rénovation de votre résidence principale. Le site aidologement.com vous permet de réaliser des simulations – et donc de découvrir quels dispositifs seront les plus adaptés à votre situation.

 

Pôle Emploi et les Allocations Familiales

Différentes aides existent pour faciliter la mobilité professionnelle des allocataires Pole Emploi. Si vous êtes amenés à vous déplacer pour passer des entretiens, vos frais de déplacement sont remboursables à hauteur de 200 euros par an. Un poste vous est proposé loin de votre domicile (plus de deux heures aller/retour) ?

 Vous pouvez vous faire rembourser par Pole Emploi vos transports quotidiens, votre déménagement ou les frais de double résidence dans la limite de 2 500 euros par an.

Vous aurez également accès à un réseau d’hébergement gratuit (le Réseau SAM – Solidarité Accueil Mobilité) dans plus de 120 villes en France. Pôle emploi peut enfin vous aider à financer votre permis de conduire, pour un montant forfaitaire de 1200 euros ; celui-ci est en effet indispensable dans de nombreuses situations professionnelles…

 

Entreprendre en province

Le collectif « Quittez Paris pour entreprendre » explique en quoi entreprendre en Province peut être mieux qu’en région parisienne : « Entreprendre en Province se révèle bénéfique surtout quand la démarche de créer s’accompagne d’une réelle volonté de changement de cadre de vie. Cela s’explique d’abord par un calcul tout simple : les locaux professionnels sont 2 à 4 fois moins chers, situés sur des axes stratégiques (gares, axes autoroutiers) et équipés du haut débit.

D’autre part, les salaires en Province sont 10% à 20% moins élevés que ceux de la région parisienne, avec une fidélité plus importante de la masse salariale. Un atout également considérable est la proximité des réseaux d’entrepreneurs et d’accompagnement. De plus, en Province, tout le monde connaît tout le monde : les accès aux décideurs sont donc plus directs et facilitent ainsi le développement des entreprises. Et n’oublions pas la qualité de vie moins stressante qui joue positivement sur l’humeur des entrepreneurs et de leurs salariés ! »

 

1ère piste : Reprendre une entreprise

La reprise d'entreprise est une aventure qui prend du temps pour se concrétiser. Mieux vaut bien préparer son projet et s'y prendre à l'avance ! Première source d'information : les collectivités territoriales désireuses de dynamiser leurs tissus économiques.

Le Lot-et-Garonne, par exemple, manquait de repreneurs pour ses entreprises. Le conseil général a donc lancé la campagne de communication « Vous avez quinze jours pour quitter Paris ». Dix-huit mois plus tard, l'objectif est atteint : outre l'installation de près de 70 familles, les chiffres font apparaître une progression de la reprise d'entreprise plus forte en Lot-et-Garonne que dans les départements voisins.

Agé de 48 ans, en région parisienne depuis plus de 20 ans, Jean-Etienne, limousin d'origine, a connu les postes à responsabilités dans différentes industries de hautes technologies. "La campagne Entreprendre en Lot-et-Garonne est tombée à pic ! Après renseignements et contacts divers, j'ai repéré une entreprise que son fondateur cherchait à transmettre" se souvient-il. "Le patron souhaitait passer la main et s'appuyer sur un associé pour dynamiser l'entreprise. Son potentiel est réel et important. La marque a 30 ans d'existence et est très connue au niveau national. J'ai été séduit par son savoir-faire et ses équipements techniques de premier ordre."

Comment cette cession-transmission s'est-elle déroulée ? "La prise de contact s'est effectuée simultanément avec la Chambre de métiers et avec l'équipe d'Entreprendre en Lot-et-Garonne. Les échanges, études diverses et négociations ont duré environ 12 mois. J'ai intégré la société grâce au dispositif "Second du patron" qui joue un rôle déterminant pour cette période de démarrage".

Si l'aventure vous tente, vous pouvez également consulter les CCI, les fédérations professionnelles et des cabinets spécialisés qui disposent eux aussi de leurs propres banques d'annonces. La plus importante est la base de données de l'Association des Cédants Repreneurs d'Affaires.

 

2ème piste : Créer une entreprise

Un autre moyen de se lancer en région, c'est de créer son entreprise ! Mieux vaut dans ce cas bien se préparer, prendre tous les renseignements et se faire accompagner. Philippe a rejoint le projet de son associé parti à Toulouse pour créer une entreprise de marketing internet. Je suis allé en repérages, et j'ai laissé mon collègue en éclaireur les premiers mois. Ce n'est que lorsque la mayonnaise a commencé à prendre que je me suis décidé et que j'ai foncé pour le rejoindre…". La franchise reste également une solution très intéressante pour ne pas partir à l'inconnue et entreprendre "accompagné".

 

Les aides des collectivités locales

Les régions, les communautés d’agglomération, les CCI et les villes peuvent toutes vous aider à créer votre entreprise en province. Contactez-les pour connaître tous les dispositifs mis à votre service et toutes les aides existantes.

Les pouvoirs publics se mobilisent ainsi pour votre mobilité. Les collectivités territoriales sont nombreuses à proposer des solutions et des aides, à l’image de l’Agence Régionale des Territoires d’Auvergne. "Nous accueillons les candidats à la création et à la reprise d’entreprise grâce à un encadrement technique et des aides financières. Notre accompagnement peut s’étendre entre un et douze mois" rapporte Joëlle Marquet de l’ARDT Auvergne. Ce support technique a déjà attiré plus de 200 entrepreneurs depuis son lancement fin 2006.

De plus en plus de territoires de province se mobilisent pour attirer les porteurs de projet et redynamiser leur région. Certaines régions délivrent des primes à l’installation dans les filières qu’elles jugent prioritaires. Les jeunes pêcheurs sont accueillis les bras ouverts dans les Pays de la Loire, et peuvent recevoir jusqu’à 50 000 euros pour lancer leur activité.

Les médecins généralistes qui s’installent en zone rurale dans la région Midi Pyrénées peuvent percevoir jusqu’à 8 000 euros – à condition d’y exercer un minimum de cinq ans… Le Collectif Ville Campagne, spécialiste de l’accompagnement en milieu rural pourra vous renseigner sur ce type de dispositifs…

Penser toujours projet de vie et pas seulement carrière. La première chose à faire quand une opportunité se présente dans une autre région ou que vous souhaitez vous installer quelque part, c’est d’aller sur place avant de prendre une décision pour visiter et vous projeter. Ne prenez pas uniquement en compte le côté carrière, envisagez plutôt ce changement comme un projet de vie ».

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite