L’Open Data et la mobilité intelligente

L’ouverture progressive des données de transport pourrait révolutionner la mobilité urbaine et l’optimiser…

…Il s’agit d’un enjeu de taille pour les usagers, les pouvoirs publics et les entreprises du numérique. « Mobilité durable » a publié un billet à ce sujet.

 

« Optimiser la mobilité et le développement urbain

 

Dans la continuité de l’e-government, le mouvement de l’Open Data se généralise dans le domaine des transports. En permettant un accès libre en temps réel aux horaires et aux itinéraires, l’ouverture des données pourrait optimiser la mobilité des usagers au quotidien. En France, la SNCF et les réseaux urbains ont déjà largement adopté ce système, et un Administrateur Général des Données a été nommé par l’Etat en septembre 2014 afin de chapeauter cette politique d’ouverture dans tous les domaines. A l’étranger, Londres a initié cette stratégie dès 2010, et reste aujourd’hui à la pointe en matière de transport intelligent.

 

Un outil performant

 

Pour les pouvoirs publics, l’enjeu est de mieux comprendre et réguler les flux urbains, afin d’adapter les infrastructures et d’encourager la mobilité verte. Pour les entreprises du numérique, l’Open Data est une aubaine qui permet de relier l’innovation technologique à intérêt général.

 

L’initiative remarquée de Uber à Boston

 

Originaire de la Silicon Valley, Uber a décidé de livrer ses données de navigation à la ville de Boston, créant ainsi un partenariat inédit. Cette initiative a lieu alors que l’état du Massachusetts vient de reconnaître Uber et ses concurrents comme un mode de transport officiel. L’objectif de ce partenariat : collecter un grand nombre de données sur les usagers (codes postaux de départ, heure de départ, durée de voyage et moyen de transport), et les mettre au service du développement urbain et de l’amélioration des transports.

 

Ce partenariat permettrait à la municipalité de mieux gérer la croissance et le trafic urbain, d’adapter le réseau de transport et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Si la proposition de l’entreprise a déjà suscité des controverses, celle-ci affirme que l’anonymat des données sera préservé.

 

En Australie, Melbourne s’aligne aux systèmes des autres villes

 

La ville de Melbourne vient d’annoncer la libération de ses données de transport afin de s’aligner aux autres métropoles du pays. L’ouverture des données des bus et trams sera effective en mars 2015. Elle s’accompagnera d’une série de “hackathons”, pendant lesquels des entreprises développeront de nouvelles applications répondant au défi de l’information en temps réel. La ville a également signé un contrat avec le prestataire Smartrack, afin de travailler sur un nouveau système de géolocalisation pour son réseau de transport. »

 

Source : Mobilité durable

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite