La France  perd sa cinquième place de puissance économique

Notre pays a été dépassé en 2014 par le Royaume-Uni, pour le PIB. Si l’on rapporte le PIB au pouvoir d’achat, la France est au 9° rang. Il y a à cela…

… trois explications: la croissance, l'inflation et la force du sterling. La France était  encore en 2013 «la cinquième puissance économique du monde». Son PIB (produit intérieur brut), la richesse créée annuellement, la principale  mesure de la puissance économique, arrivait au 5e rang, derrière les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Allemagne et devant le Royaume-Uni. Or le RU devance désormais la France: en 2014, le PIB britannique aura dépassé de 98 milliards d'euros celui de la France (2232 milliards d'euros pour le premier et 2134 milliards pour le second, Source Commission européenne). La  différence entre les deux pays est de près de 4,5 %.

 

Secret de polichinelle ?

 

Il s'agit en réalité d'un secret de polichinelle, connu des acteurs publics, des financiers et économistes. Ce déclassement est le produit de trois éléments majeurs:

 

- une croissance économique beaucoup plus faible  pour l'économie française,

- un rythme d'inflation moins soutenu en France,

- la dépréciation substantielle de l’Euro.

 

En 2013 le PIB anglais était inférieur de 97 milliards d'euros au nôtre (respectivement 2017 et 2114 milliards d'euros). Or il a bénéficié d'une croissance en volume de 3 % en 2014, autorisant un gain d'une soixantaine de milliards d'euros. De même l'inflation britannique a été de l'ordre de 1,5 %, d'où un nouveau gain de  de 30 à 40 milliards d'euros. La revalorisation de la livre sterling, de 5,4 % vis-à-vis de l'euro, a permis un gain  de PIB de plus de  120 milliards d'euros. De son côté, la France n'a bénéficié que d'une croissance de 0,4 % et d'une inflation du même ordre ; son PIB  ne s'est accru que de 20 milliards d'euros.

 

Le Royaume-Uni historiquement devant la France

 

Le Royaume-Uni surclasse économiquement la France, depuis le XVIIIe siècle et jusqu'en 1973.  Seule la politique industrielle  de la periode  Georges Pompidou avait  mis fin à cette suprématie. Depuis  une decennie, les choses sont très serrées.

 

La France au  9° mondial pour le PIB corrigé du pouvoir d’achat.  

 

A l’aune du PIB par habitant,  la France a perdu depuios longtemps son rang de 5e puissance économique du monde. Elle ne figure plus qu'au 9e rang derrière l'Inde, la Russie et le Brésil. Selon cet indicateur de PIB corrigé du pouvoir d'achat, la Chine est passée en 2014 devant les États-Unis et est ainsi devenue la première puissance économique du monde, selon le FMI. L'information, révélée début décembre, avait déjà fait pas mal de bruit.

 

Selon cet  indicateur du PIB exprimé en parité de pouvoir d'achat par habitant, les Britanniques distancent les Français depuis des années. Les États-Unis restent  la première puissance économique mondiale par la richesse produite par habitant

 

Mouvement inéluctable ?

 

Rajoutons qu’exprimé en prix courant, le PIB par habitant de la France ne lui permet même plus d'apparaître dans les 20 premiers pays du monde, selon le classement du FMI… le mouvementest donc général et s’avere entamé depuis longtemps.

 

Jean Armand

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite