Les 5 changements dans le travail

Le  monde du travail change très  rapidement. La manière dont nous avons travaillé au cours des dernières années ne sera pas…

… celle dont nous allons travailler dans le futur. Jacob Morgan  publié,  dans Emploi/RH, » les 5 tendances qui vont dessiner le travail de demain ». En voici le contenu :

 

« Peut-être l’un des facteurs sous-jacents les plus importants qui mène à cette modification est l’arrivée d’un changement autour de qui décide comment le travail doit être fait.

 

Inversion des initiatives et impulsions ?

 

Traditionnellement, les cadres fixent les règles aux responsables qui, à leur tour, les transmettent aux employés. Cependant, comme Dan Pink l’a judicieusement fait remarquer, « les gens talentueux ont moins besoin des organisations que l’inverse. »

 

En d’autres termes, les employés commencent maintenant à prendre la main sur les décisions et les conversations autour de la manière dont le travail se fait, quand, avec qui, avec quelles technologies, etc. Les prochaines années vont apporter des changements radicaux. Mais pourquoi maintenant ? Quelles sont les principales tendances qui vont conduire ce renouveau du travail ?

 

Nous allons voir cinq d’entre elles, et avant d’explorer plus en détail le futur du travail, il est décisif de les comprendre.

 

Nouveaux comportements

 

Il y a dix ans, si quelqu’un vous avait dit que toutes vos informations personnelles seraient publiques et que le monde entier pourrait les lire, les voir et les entendre, vous l’auriez traité de fou.

 

Maintenant, regardez où nous en sommes, nous sommes tellement plus à l’aise avec la vie publique, nous construisons des communautés, nous partageons, communiquons, collaborons, accédons aux informations et façonnons nos expériences personnelles.

 

Tous ces nouveaux comportements retombent en cascade sur les organisations qui se trouvent forcées de changer.

 

Technologies

 

Le big data, le cloud, l’internet des objets, les robots, l’automatisation, la vidéo, les plateformes collaboratives et autres technologies changent notre manière de travailler et de vivre.

 

Le cloud a mis le pouvoir de la technologie entre les mains des employés, les robots et les logiciels nous forcent à repenser le travail que les humains peuvent et devraient faire, le big data nous donne un aperçu de la manière dont nous travaillons et des transactions avec les clients, les plateformes collaboratives nous donnent la capacité de nous connecter entre nous et à nos informations n’importe où, n’importe quand et depuis n’importe quel support.

 

La génération Y sur le marché du travail

 

D’ici 2020, la génération Y devrait représenter environ 50% de la main-d’œuvre, d’ici 2025 les prévisions augmentent ce chiffre à 75%. Le plus important à propos de cette génération Y n’est pas le fait qu’elle puisse apporter de nouvelles approches, idées, valeurs ou styles de travail ; c’est qu’ils seront nombreux. Ils seront, la plus grande génération jamais entrée sur le marché du travail. C’est une génération d’employés à l’aise avec la technologie et qui est encline à rester à la maison jusqu’à ce qu’ils trouvent une entreprise pour laquelle ils ont vraiment envie de travailler.

 

En d’autres termes, les organisations doivent changer et passer d’un environnement où les gens ont BESOIN de travailler à un environnement où les gens ont ENVIE de travailler.

 

Mobilité

 

C’est absolument fascinant de voir qu’en vivant dans la Baie de San Francisco, je peux accéder virtuellement au même type d’informations qu’une personne vivant dans une rizière reculée de la Chine.

 

Aujourd’hui, le lieu où vous vous trouvez commence à beaucoup moins compter que vos compétences. Tant que vous pouvez vous connecter à internet, vous accédez aux mêmes personnes et aux mêmes informations que si vous étiez en train de travailler dans l’entreprise. Nous sommes connectés n’importe où nous allons aussi bien dans les airs que chez soi.

 

Mondialisation

 

C’est essentiellement la capacité des organisations de travailler dans un monde où les frontières n’existent pas. Le monde devient une seule et même grosse ville. La langue que vous parlez, la monnaie que vous utilisez et l’endroit où vous êtes situé commencent à compter de moins en moins. Vous pouvez travailler à San Francisco et avoir des clients à Pékin ou Melbourne ; il en va de même pour les employés. Les frontières explosent pour permettre de travailler avec n’importe qui et n’importe où et cette tendance ne fait que commencer. »

 

(Jacob Morgan est le co-fondateur de Fow Community, un réseau qui aide les organisations à se préparer aux challenges et aux opportunités du travail du futur.)

Nos propositions

proposition Think Tank DIFF 12-10 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Présidentielles:       "ADRESSE AUX CANDIDATS" Version 2

adresse aux candidats 23 12 16 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Actualité

jeu.

13

juil.

2017

Notre actualité

Lire la suite

sam.

27

mai

2017

TGV « inOui » !

Lire la suite